Vous ne pouvez pas lire ce message ? Cliquez ici 
Parlons Action Sociale
Lettre d’information aux Partenaires de l’Action Sociale de la CARSAT Aquitaine - Numéro 11, janvier 2020
1er janvier 2020 : les nouveaux interlocuteurs pour les indépendants

Au 1er janvier 2020, la Sécurité Sociale des Indépendants est prise en charge par le régime général. Ce transfert est automatique, les indépendants conservent l’ensemble de leur protection sociale et de leurs droits, la réglementation ne bouge pas, seuls les contacts changent.

Dorénavant, les interlocuteurs locaux sont :

  • Pour les frais de santé, la CPAM. Les travailleurs indépendants recevront prochainement un courrier les informant de ce rattachement ; il existe une CPAM par département.
  • Pour les cotisations, l’Urssaf de la région dans laquelle est implantée l’entreprise.
  • Pour la retraite (de base et complémentaire) et l’action sociale liée à la préservation de l'autonomie (aide au maintien à domicile, adaptation du logement, sortie d’hospitalisation...), la CARSAT Aquitaine pour les résidents de Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne et Pyrénées-Atlantiques.

Un courrier ministériel a été adressé à l’ensemble des retraités de l’ex-RSI les informant qu’ils bénéficieront désormais de l’ensemble des services de la CARSAT. Un flyer, joint à ce courrier, répond aux principales questions.

Concernant plus particulièrement l’action sociale à destination des retraités, la plupart des aides individuelles attribuées étaient proches des aides qui existent au Régime Général et sont donc intégrées au 1er janvier à l’offre de la CARSAT. Seules, quelques aides spécifiques liées au régime complémentaire des indépendants subsisteront et feront l’objet d’un traitement particulier.

Pour les aides individuelles non spécifiques, les principes sont les suivants :

  • Les dossiers des retraités bénéficiaires d’une prestation d’aide à domicile et de téléalarme en 2019 ont été transmis automatiquement à la CARSAT. Celle-ci assurera la continuité de la prise en charge et le maintien du niveau de prestation au 1er janvier. Un réexamen progressif de ces aides sera effectué dans le courant d’année 2020.
  • À partir de 2020, les nouvelles demandes seront traitées selon les règles habituelles de la CARSAT. Les modalités d’instruction et les règles relatives aux prises en charge pour les retraités Travailleurs Indépendants seront donc identiques à celles qui s'appliquent pour un retraité du Régime Général.

Les retraités bénéficieront également de toutes les offres collectives de prévention, telles que les ateliers, les réunions de sensibilisations, les conférences-débats et les spectacles auxquels ils seront conviés.

Enfin, de manière à accompagner ces évolutions, une légère adaptation du réseau des prestataires conventionnés et des services évaluateurs est engagée depuis le 1er janvier 2020, afin de garantir la continuité de service pour les bénéficiaires actuels de l’action sociale des retraités Travailleurs Indépendants.

Dès le 2 janvier 2020, le 3960 devient le numéro unique pour la retraite des salariés et les indépendants. Pour les indépendants qui souhaitent s’informer sur leur retraite et créer leur espace personnel, ils sont invités à parcourir le site www.lassuranceretraite.fr.

Sommaire

> 1er janvier 2020 : les nouveaux interlocuteurs pour les indépendants

> De nouveaux visages pour l’action sociale

> "Si on se disait tout ?", un spectacle interactif pour les seniors

> Le programme Seniors en Vacances de l’ANCV

> Rendez-vous

> Nouveautés

> Le saviez-vous ?


Consultez les archives de "Parlons Action sociale"
www.carsat-aquitaine.fr


De nouveaux visages pour l’action sociale

Maud DelaunayDepuis quelques mois, l’action sociale de la CARSAT Aquitaine change de visages et les équipes se renforcent avec l’intégration des travailleurs indépendants.

Maud Delaunay est nommée Directrice de l’action sociale et du service social à la CARSAT Aquitaine. Après l’obtention du concours de l’EN3S, elle a intégré la CPAM des Hauts de Seine pour six ans.

Elle a ensuite occupé les fonctions de Directrice retraite et législation dans les 3 caisses RSI de Nouvelle Aquitaine. Pour avoir travaillé avec la CARSAT en tant que partenaire sur les actions inter-régimes, elle connaît déjà parfaitement l’action sociale.

Dès janvier, elle sera accompagnée de 6 autres ex-salariés de la sécurité sociale des indépendants qui rejoindront les effectifs de l'Action Sanitaire et Sociale de la CARSAT.

Sylvain Augez
De son côté, Sylvain Augez occupe depuis mars 2019 le poste de Responsable du service Action Sanitaire et Sociale, en remplacement de Sylvie Bérardi, partie à la retraite.

Anciennement chargé d’études sur les questions hospitalières, il s’est vu confier en 2006 la mise en place, auprès du Directeur, de la coordination régionale de la gestion du risque hospitalier, puis l’appui au pilotage d’une instance entre la CNAMTS et les représentants du réseau Maladie.

À partir de 2014, il a été en charge de plusieurs projets comme le Plan proximité Autonomie de l’Avancée en âge, le déploiement des MSAP, ou encore la gestion des partenariats, avant d’être responsable du Service Etudes et Statistiques.


"Si on se disait tout ?", un spectacle interactif pour les seniors

Affiche spectacle Si on se disait toutQuand l’improvisation se met au service de la prévention, ça donne un spectacle à la fois drôle, touchant, original et unique en son genre. À découvrir sur toute l’Aquitaine dès maintenant !

"Si on se disait tout ?" met en scène l’équipe de l’OGEME (Office Général d’Expertise du Mieux-Être). Ses membres, Gaby, Camille et Fred, mènent un audit du bien-être sur le territoire aquitain et organisent des rencontres afin d’explorer et valoriser les capacités des habitants à être bien, à être mieux. De l’épicurien repenti au geek reconverti au sport, en passant par l’ancien chef d’entreprise qui ne jure plus que par la méditation, ces personnages incarnent, chacun à leur façon, ce que le bien-être peut représenter. Ils sont accompagnés de Yoan responsable logistique, et Brice, musicien, qui garantissent ensemble la convivialité et la beauté de l’expérience. La devise de l’OGEME : "Moins de trop, plus de mieux".

Créé par la compagnie EnUNSeulMot, porté par les Caisses de retraite (CARSAT Aquitaine, Mutualité Sociale Agricole, Sécurité Sociale des Travailleurs Indépendants) et les Associations Santé Education Prévention sur le Territoire (ASEPT), ce spectacle interactif gratuit place l’improvisation au service de la prévention.

La troupe met l’accent sur ce qu’il y a de plus humain dans l’improvisation : comment le singulier peut résonner avec l’universel, comment chaque situation spécifique comporte une part d’humanité partagée.

Inspiré du "Playback théâtre", le spectacle s’appuie sur les témoignages des spectateurs. Avec humour et sensibilité. Il met en lumière l’universalité des anecdotes et histoires transposées sur scène : le public devient alors le point de départ des histoires auxquelles il assiste. Ensemble, comédiens et public, abordent les questions de la prévention, du "prendre soin", dans un cadre intimiste sensible et drôle, et créent un spectacle unique et éphémère.

Plus d’informations et réservation, rendez-vous sur le site de l’ASEPT de votre département :

- Gironde : www.asept-gironde.fr
- Dordogne et Lot-et-Garonne : www.asept-perigord-agenais.fr
- Landes et Pyrénées-Atlantiques : www.asept-sudaquitaine.fr


Le programme Seniors en Vacances de l’ANCV

Logo ANCV Seniors en vacancesL’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances participe à la mise en œuvre des politiques sociales du tourisme, et développe l’accès aux vacances et aux loisirs pour le plus grand nombre, notamment les publics fragilisés.

Depuis 2017, elle a ainsi mis en place le programme Seniors en Vacances destiné aux personnes âgées.

La Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse a souhaité se rapprocher de ce programme en s’inscrivant dans une démarche de prévention pour les retraités en situation de fragilité sociale.
Le programme permet de faciliter l’accès aux vacances de retraités qui ne peuvent pas partir du fait de leurs conditions de vie, leur état de santé, leurs ressources ou leur isolement. Ce partenariat est décliné en Aquitaine par la CARSAT avec une participation au coût du transport ou au séjour lorsqu’il s’agit d’actions en faveur des aidants non professionnels.

Une convention entre l’ANCV et la CARSAT prévoit à compter de 2020 trois axes de développement aux actions déjà engagées :

  • Prospecter de nouveaux porteurs de projets (collectivités territoriales, centres communaux d’action sociale, caisses de retraite complémentaire, associations de retraités, foyers logement, résidences de personnes âgées, organismes caritatifs, etc.) à la faveur des salons et forums.
  • Délivrer une information aux retraités en présentant le programme Seniors en vacances aux structures conventionnées avec la CARSAT (structures évaluatrices et services d’aide à domicile), et à l’ensemble de ses partenaires.
  • Innover en mobilisant les porteurs de projets sur des séjours autour de thématiques de prévention.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site internet de l'ANCV.


Rendez-vous

> Des dates pour le spectacle "Si on se disait tout ?"

Le spectacle interactif "Si on se disait tout ?" vous donne rendez-vous à :

Tous les rendez-vous de la CARSAT Aquitaine à retrouver sur l'agenda en ligne.


Nouveautés

> Cap Seniors Aquitaine

CAP Seniors Aquitaine est l’association qui assure le pilotage et le suivi budgétaire du Programme Régional Interinstitutionnel de Prévention (PRIP), les Asept en assurant la mise en œuvre.

Le PRIP est conçu comme un parcours de prévention. Il comprend des actions d’information et des ateliers dédiés aux seniors, dès 55 ans, leur permettant de préserver leur santé et d’améliorer leur qualité de vie. D’ailleurs, des évaluations objectives, menées depuis 2011, démontrent combien le programme améliore la qualité de vie des participants.

Créée en 2017 par la CARSAT Aquitaine, le Régime Social des Indépendants et les caisses de MSA, Cap Seniors a pour ambition de proposer et déployer les actions du PRIP sur l’ensemble du territoire aquitain, et ce grâce aux 225 animateurs présents sur le terrain. L’association est épaulée par de nombreux partenaires : la CNRACL, l’ARS, l’Ircantec, la Mutualité Française Nouvelle Aquitaine, et plus récemment, la Camieg. Elle bénéficie également du soutien de la CNSA avec les conférences des financeurs des 5 départements aquitains.

Une force de frappe qui a marqué l’année 2018 avec des évolutions majeures :

  • la reconnaissance de l’expertise des ASEPT a amené d’autres partenariats. L’Ircantec et la Camieg ont rejoint le programme.
  • Le co-financement par l’ARS Nouvelle Aquitaine a plus que doublé par rapport à 2015 et l’apport des conférences des financeurs a progressé d’un tiers comparé à 2017. L’ensemble de ces contributions s’est élevé à 2 410 k€ pour 1 125 actions réalisées.

Il reste cependant encore et toujours à promouvoir l’offre auprès du public, afin que la culture de la prévention se développe plus largement.

CAP Seniors Aquitaine poursuit son déploiement et a vocation à intégrer dans le programme toute institution souhaitant proposer une offre de prévention sur son territoire. Pour en savoir plus, consultez le site de Cap Seniors.

> Une politique de contrôle en cours de renforcement

La gestion et le maniement de fonds publics induisent immanquablement la nécessité de déployer une politique de maîtrise des risques contre les fraudes ou abus certes, mais surtout contre les anomalies ou erreurs inhérentes à la complexité des dispositifs.

Les actions menées sont déjà multiples. Elles concernent des champs variés et prennent des formes complémentaires :

  • Campagne d’auto-évaluation et contrôle de conformité des pièces justificatives.
  • Échange de fichiers avec d’autres institutions pour éviter de régler indûment des aides.

La finalité de cette politique, au-delà du rétablissement de la juste situation, est la mise en place d’actions correctives et de mesures préventives réduisant le risque. C’est dans cet esprit que sont menées les campagnes annuelles de croisement de fichiers (dans le respect des principes du RGPD) qui aboutissent à des notifications d’indus. Elles vont donc se poursuivre et s’intensifier.

Le contrôle de la réalité des prestations et le rapprochement des facturations avec les "feuilles de travail", quelle que soit leur forme (papier ou dématérialisée), rentre également dans cette démarche. Des dérives au regard de l’engagement conventionnel sont régulièrement constatées. Dans la perspective d’une rénovation des dispositifs de prise en charge et du déploiement d’OSCAR (Offre de Service Coordonnée pour l’Accompagnement de la Retraite), ces constats seront pris en compte et contribueront à l’appréciation de la préparation du réseau à la bascule vers ce nouveau dispositif.


question

Le site www.pourbienvieillir.fr au service des résidences autonomie

Le site www.pourbienvieillir.fr met à disposition des résidences autonomie des outils destinés à développer des activités de préservation de la vie sociale et de l’autonomie de leurs résidents : flyers, plaquettes d’informations, affiches, guides, calendriers, questionnaires, fiches pratiques, etc.

Les professionnels y trouveront des conseils pour mobiliser les résidents, les inciter à participer aux activités, recueillir leurs attentes et partager leur expérience.

Pour plus d’informations, consultez l'espace dédié sur le site Pour Bien Vieillir.

Lettre d’information adressée aux Partenaires de l’Action Sanitaire Sociale de la CARSAT Aquitaine.
Numéro 11, janvier 2020.
Directeur de la publication : Pascal Émile - Rédactrice en chef : Régine Pénicaut-Froin - Coordination, conception et intégration : service communication.
CARSAT Aquitaine - 80 avenue de la Jallère - 33053 Bordeaux cedex
Email : webmestre@carsat-aquitaine.fr - Site internet : www.carsat-aquitaine.fr
Crédits photos : CARSAT Aquitaine, Thinkstock - Istock.
Si vous souhaitez ne plus recevoir cette lettre d'information, merci de cliquer ici.
Site de la CARSAT Aquitaine Accès partenaires de l'action sociale