Vous ne pouvez pas lire ce message ? Cliquez ici 
Parlons Action Sociale
Lettre d’information aux Partenaires de l’Action Sociale de la CARSAT Aquitaine - Numéro 3, avril 2014
Agir ensemble au cœur des territoires

La CARSAT Aquitaine poursuit la promotion du bien vieillir en s’engageant dans les actions locales de l’Agence Régionale de Santé (ARS) Aquitaine.

Atelier bien vieillir

Pour mémoire, les ARS sont chargées de la mise en œuvre et du pilotage de Projets Régionaux de Santé (PRS) pour améliorer à la fois l’état de santé de la population sur les territoires et l’efficience du système de soins. Chaque Agence a vocation à décliner son PRS en le reliant très concrètement aux projets des collectivités territoriales et leurs groupements, pour réduire les inégalités territoriales et sociales de santé. C’est dans ce contexte que des Contrats Locaux de Santé (CLS) sont conclus.
L’ARS cherche ainsi à impulser des partenariats entre professionnels, dans des secteurs jusque-là séparés :

- promotion de la santé ;
- prévention ;
- politiques de soins ;
- prises en charge médico-sociales...

Depuis 2013, plusieurs de ces contrats ont vu le jour sur l’ensemble des départements aquitains. En Gironde, par exemple, 2 CLS ont été impulsés, l’un pour la ville de Bordeaux, l’autre pour le territoire du Haut- Médoc.
A Bordeaux, le CLS signé par l’ARS Aquitaine, réunit la ville de Bordeaux, le Préfet de Région, le Conseil Général de Gironde, le Rectorat, le Centre Hospitalier Universitaire, la CPAM, et associe tous les acteurs concernés ou intéressés par la santé au sens large : les institutionnels, l’Union Régionale des Professionnels de Santé, d’autres Centres Hospitaliers, diverses associations, la CAF, la CARSAT et d’autres caisses de retraite... Il a pour but de mettre en commun les moyens des acteurs locaux pour apporter des solutions, améliorer et préserver la santé des habitants de la ville.

Pour Bordeaux, le Comité de pilotage du CLS s’est fixé 6 axes de travail qui s’appuient sur les indicateurs de santé locaux : dans les 10 ans à venir, la population des 60-74 ans va augmenter et avec elle, le risque d’une plus grande dépendance.
L’axe "Promouvoir le bien vieillir", a été retenu par la CARSAT car il met en jeu :

- la prévention santé des personnes âgées ;
- le repérage des personnes âgées fragiles ou isolées ;
- la prise en charge multidisciplinaire ;
- le soutien aux aidants familiaux...

Chacune de ces actions comprend un objectif, des indicateurs, un calendrier et des partenaires concernés. Ces derniers s’appuient sur une bonne connaissance du territoire pour mettre en cohérence leurs projets et construire un programme d’actions pluriannuel autour d’objectifs communs.

Ainsi, la mutualisation des moyens permet de consolider les partenariats locaux et d’inscrire la démarche dans la durée.

En savoir plus :

Pour découvrir l’ensemble des Contrats Locaux de Santé, rendez-vous sur le site de l’ARS Aquitaine.

Sommaire

> Agir ensemble au cœur des territoires

> Les "Paniers de services"

> 5 bougies pour le PRIP !

> Rendez-vous

> Nouveautés

> Le saviez-vous ?


Consultez les archives de "Parlons Action sociale"
www.carsat-aquitaine.fr


Les "Paniers de services"

OrdinateurDepuis le 1er trimestre 2014, la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) mène plusieurs expérimentations visant à apporter des réponses plus diversifiées et plus adaptées aux besoins des retraités.

Concrètement, ces expérimentations s’appuient sur une connaissance des données socio-économiques, démographiques et environnementales du territoire. Ainsi, les CARSAT de Bourgogne Franche Comté, Ile de France, Rhône-Alpes et Sud Est travaillent depuis plusieurs mois sur des offres regroupées sous la dénomination de "Panier de services".

Le principe

Un "panier de services" comporte plusieurs "familles" d’aides :

- aide à la vie quotidienne ;
- maintien du lien social ;
- sécurité ;
- informations et conseils en prévention ;
- mise en œuvre du "panier de services" ;
- habitat et cadre de vie.

Des aides financières peuvent être proposées en fonction du risque de fragilité, sachant que les personnes ne présentant pas de risque, quant à elles, profitent exclusivement de conseils ou sont orientées vers des aides collectives.

Le but

Parmi les Carsat qui expérimentent le cahier des charges national, certaines ont élaboré un outil d’évaluation de la fragilité sur lequel pourraient s’appuyer les évaluateurs pour réaliser leur analyse des besoins. Des critères tels que la sensation de solitude ou la peur du malaise pourraient être intégrés à cet outil.

D’autres pistes sont également explorées :

- Un "service prestataire pivot" peut accompagner l’évolution des besoins au fil de la mise en œuvre du plan d’aide, avec possibilité de proposer des demandes de modification du Plan.
- La mise en place d’une plateforme internet qui permet les échanges entre tous les acteurs.
- Ou l’amélioration des outils d’instruction et de facturation des prestations.

Autant de pistes qui seront évaluées et testées dans d’autres régions tout au long de l’année afin de proposer à terme un outil simple et rapide permettant de prioriser les types d’aides et leur volume.
Cette démarche s’ancre dans la volonté de nos organismes d’homogénéiser nos pratiques.


5 bougies pour le PRIP !

MainLe Programme Régional Inter-régimes de Prévention mis en place par les organismes de protection sociale d’Aquitaine en 2009 fêtera ses 5 ans cette année. Cinq années et une ambition toujours au rendez-vous avec de nouveaux projets.

Les modalités de déclinaison d’un plan triennal 2014-2016 sont en cours de définition. Il permettra de sérier les actions, les amplifier, donner de nouveaux moyens aux ASEPT, augmenter la professionnalisation des intervenants et évaluer les résultats.

D'ici 2016, le nombre d'actions réalisées devront être doublées par rapport à 2013. Différentes pistes sont envisagées :

- Renforcer les moyens d'intervention et la coordination régionale des ASEPT.
- Constituer un réseau de relais de prévention polyvalents, répartis selon la densité de la population âgée sur le territoire.
- Refondre la méthodologie d’évaluation des actions de prévention du PRIP. Ce travail, en lien avec l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé), a débuté et permettra de mieux mesurer l’impact des ateliers sur les comportements des participants dans leur quotidien.
- Enrichir l'offre en créant de nouveaux ateliers.

Cette dernière piste est en cours d’expérimentation. Un nouvel atelier est proposé aux retraités de Thiviers et Brantôme en Dordogne (24). "Form’ Bien-être" est destiné à stimuler l’équilibre entre bien être physique et psychologique. 7 séances de conseils et d’exercices adaptés à reproduire chez soi pour améliorer son quotidien.
Le déploiement prévoit une formation ad hoc des animateurs en 2014, puis son intégration dans le PRIP l'année suivante.


Rendez-vous

> La pièce de théâtre "Vieillir, c'est Vivre" poursuit sa tournée en Aquitaine.

Les prochains rendez-vous :
- Mardi 20 mai 2014 au Théâtre Saint-Louis à Pau (64).
- Lundi 16 juin 2014 au Rocher de Palmer à Cenon (33).
- Jeudi 9 octobre 2014 lors de la journée "Séniors soyons sport" à Trélissac (24).

Si vous souhaitez relayer l’information, merci de nous contacter à l’adresse suivante :
wilfried.humez-jansen@carsat-aquitaine.fr.

Tous les rendez-vous de la CARSAT Aquitaine à retrouver sur l'agenda en ligne.


Nouveautés

> L’Action Sociale de la CARSAT Aquitaine en mouvement
Découvrez dans ce document une vision synthétique et globale des activités de l'Action Sociale de la CARSAT Aquitaine, les temps forts, les faits marquants et les chiffres clés de l'exercice 2013. Consultez en ligne...

> Brochure "Vieillir, et alors ?"
"Vieillir... et alors ?" est une nouvelle brochure conçue en partenariat avec l'Assurance retraite, le RSI, la MSA, l'Agirc et l'Arrco, l'Ircantec, la CRPCEN (Caisse de retraite et de prévoyance des clercs et employés de notaires) et l’INPES. Conçu par des professionnels, ce document englobe l’ensemble des thématiques liées au vieillissement et permet de se poser les bonnes questions. Conseils pratiques, témoignages, bonnes idées, conseils d’experts... ce guide propose tout un tas de petits plus pour permettre aux retraités d’être des acteurs actifs de leur santé et de leur vieillissement. Pour en savoir plus et télécharger la documentation, cliquez ici.

> Les contacts près de chez vous
Réédition et refonte du dépliant "Bien vivre votre retraite, les contacts près de chez vous". Bien vivre et aides au quotidien sont présents au sein de ce document pratique regroupant les contacts utiles en Aquitaine. Pour en savoir plus et télécharger la plaquette, cliquez ici.

> Rubrique partenaires sur le site CARSAT
Services évaluateurs et prestataires conventionnés, connectez-vous sur l’espace "Partenaires" du site www.carsat-aquitaine.fr pour découvrir et télécharger les nouvelles fiches techniques et aides. PAP, Habitat et cadre de vie, ARDH... l’ensemble des thématiques ont été mises à jour.
Connectez-vous à l’aide de votre identifiant et mot de passe dans "Mon espace Carsat" et rendez-vous dans la rubrique Accès Partenaires > Partenaires de l’Action Sociale > Evaluer les besoins et assurer des prestations > Vous êtes service évaluateur ou prestataire pour la CARSAT.


question

> Quel est le point commun entre la CARSAT et la CNRACL ?

Les 2 caisses de retraite s’appuient sur le même réseau d’évaluateurs pour accorder des aides sociales à leurs retraités. En Aquitaine, le premier bilan de cette collaboration avec les structures d’évaluation a été fait par la Caisse des dépôts et consignations, organisme chargé de la gestion des prestations pour le compte de la CNRACL (Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales).

Ce bilan est très satisfaisant, les évaluateurs ont bien rempli leur mission en ayant recours à l’ensemble des aides. Les 250 000 € du fonds d’action sociale ont permis d’aider les retraités pour leur maintien à domicile. Comme la CARSAT, la caisse mandate un évaluateur qui se rend au domicile de la personne. 91 % des visites ont débouché sur une prise en charge d’aide ménagère et 10% des plans d’aide ont proposé des aides variées : téléassistance, santé, chauffage, équipement ménager ou des aides exceptionnelles (16 %). En 2014, 1 millier de demandes sont attendues pour l’Aquitaine.

Ce point commun pourrait être partagé par d’autres institutions prochainement.


Lettre d’information adressée aux Partenaires de l’Action Sanitaire Sociale de la CARSAT Aquitaine.
Numéro 3, avril 2014.
Directeur de la publication : Maria Doumeingts - Rédactrice en chef : Régine Pénicaut-Froin - Coordination, conception et intégration : Wilfried Humez-Jansen.
CARSAT Aquitaine - 80 avenue de la Jallère - 33053 Bordeaux cedex
Email : webmestre@carsat-aquitaine.fr - Site internet : www.carsat-aquitaine.fr
Crédits photos : CARSAT Aquitaine, Thinkstock, Fotolia.fr.
Site de la CARSAT Aquitaine Accès partenaires de l'action sociale