Vous ne pouvez pas lire ce message ? Cliquez ici 
Parlons Action Sociale
Lettre d’information aux Partenaires de l’Action Sociale de la CARSAT Aquitaine - Numéro 4, octobre 2014
Observer et diagnostiquer pour mieux aider nos publics

Julien DuvignacD'ici la fin de l'année, une nouvelle rubrique fera son apparition sur le site de la CARSAT Aquitaine. Il s’agit de l’"Observatoire des situations de fragilités".

Julien Duvignac, Chargé d’études au Service Études et Statistiques de la CARSAT Aquitaine, nous présente ce nouvel outil aux multiples facettes.

Pourquoi un "Observatoire des situations de fragilités" ?
JD : il s’agit d’une démarche coordonnée de la sécurité sociale. En 2010, la CNAV et la CNAMTS ont décidé d’utiliser leurs données pour détecter les publics et les territoires prioritaires d’intervention afin de leur proposer une offre de services concertée et adaptée. Dans ce cadre, Il a été demandé à toutes les CARSAT de déployer localement un observatoire des situations de fragilités. En Aquitaine, cette démarche s’est mise en place progressivement, et l'observatoire constitue un véritable outil de diagnostic et d’aide à la décision dans deux domaines d’intervention : la prévention des risques du vieillissement et la prévention santé et sociale.

Comment s’organise cette fonction d’observation à la CARSAT Aquitaine ?
JD : 3 grandes missions constituent sa feuille de route :
La première est de produire, valoriser et communiquer de l’information sur la fragilité en Aquitaine.
A partir des données CPAM, CARSAT, MSA et RSI, nous avons constitué un Système d’Information Géographique (SIG). Cela permet de détecter les personnes âgées potentiellement fragiles, les publics en risque de précarisation et d’identifier les territoires prioritaires d’intervention.

La deuxième mission consiste à accompagner les acteurs du sanitaire et du social par la production d’études statistiques (cartes, graphiques, indicateurs) afin qu’ils optimisent leurs offres de services.

La dernière mission consiste à participer à l’évaluation des programmes et des actions menées par la CARSAT afin d’en améliorer la qualité tout en prouvant leur bien-fondé.
Depuis 2011, dans le cadre du Programme Régional Inter régimes de Prévention (PRIP) nous mesurons l’impact des actions dans le quotidien des personnes âgées.

Vous avez parlé d’un système d’information géographique, pouvez-vous nous en dire plus ?
JD : Le SIG est une plateforme en ligne qui, à partir d'indicateurs (environnement, économique, santé, âge...) issus des bases de données des organismes, propose un diagnostic de la fragilité en Aquitaine. Cela se matérialise sous la forme de cartographies, de rapports territoriaux ou de données brutes.

Qui peut accéder au SIG ?
JD : Tout le monde. La CARSAT Aquitaine a souhaité en ouvrir l’accès à l’ensemble des internautes qui se rendent sur son site.

En savoir plus :
Pour plus d'informations sur l’Observatoire des fragilités, rendez-vous prochainement sur le site de la CARSAT Aquitaine.

Sommaire

> Observer et diagnostiquer pour mieux aider nos publics

> Prévenir les risques au domicile

> Le partenariat avec les Fédérations de Centres Sociaux, que du positif !

> Rendez-vous

> Nouveautés

> Le saviez-vous ?


Consultez les archives de "Parlons Action sociale"
www.carsat-aquitaine.fr


Prévenir les risques au domicile : un enjeu de santé
pour tous les acteurs

Aide à domicileAu domicile, les intervenants et les personnes aidées sont confrontés à des situations à risques partagés : les accidents liés aux chutes lors des déplacements, lors des manutentions des bénéficiaires ou des objets.

Avec le niveau de dépendance des aidés, les conditions de travail des salariés des structures de services d'aide à la personne sont de plus en plus difficiles. 77 % des accidents du travail sont dus à des chutes ou manutentions manuelles et 75 % des maladies professionnelles sont des Troubles Musculo Squelettiques (TMS). Les TMS sont d’ailleurs les premières causes d’inaptitude et de sortie du métier.

Cette situation préoccupante, à la fois pour les structures, les salariés et les aidés, a poussé la CARSAT à agir avec ses partenaires. Grâce au programme "Aidants, aidés, une qualité de vie à préserver", elle entend ainsi réduire la pénibilité des interventions au domicile pour les salariés, tout en préservant l’autonomie des personnes aidées.

Concrètement, ce programme prévoit la mise en place d’une démarche de prévention large, complète mais suffisamment flexible pour que les entreprises puissent se l’approprier. Informations, formations, montée en compétences du personnel, accompagnements techniques et financiers, mise à disposition d’outils spécifiques... Un "package prévention" qui profitera à la santé de l’entreprise, des salariés et des personnes aidées.

Agir en prévention primaire permet ainsi d'augmenter la qualité de service offerte aux personnes et la performance globale des structures pour pérenniser leur activité.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur l'espace entreprises du site CARSAT Aquitaine.

Bon à savoir

1 euro investi en prévention = 2 euros de retour sur investissement

Dans le secteur de l’aide à la personne, les accidents du travail génèrent en moyenne 49 jours d’arrêt par an par salarié. Il faut compter 4 fois plus pour les maladies professionnelles (190 jours d’arrêt). Un licenciement pour inaptitude coûte en moyenne 40 000 euros à l’entreprise. En 4 ans, le taux de cotisation AT/MP de certaines entreprises a doublé !


Le partenariat avec les Fédérations de Centres Sociaux,
que du positif !

Logo Centres SociauxEn Aquitaine, la convention de partenariat du 13 juin 2012 réunit la CARSAT, l’Union Régionale et les Fédérations des Centres Sociaux de Dordogne, des Pyrénées Atlantiques et depuis 2013, de la Gironde. Ce partenariat reprend en substance la volonté de la CNAV de se rapprocher des Fédérations de Centres Sociaux de l’ensemble du territoire afin de trouver des réponses locales adaptées au vieillissement de la population.

10 Centres Sociaux fédérés participent à l’engagement : Pau, Oloron Ste Marie, Coulounieix-Chamiers, Marsac sur l’Isle, Brantôme, Mareuil, Verteillac, Thenon, Grand Parc à Bordeaux, Arlac à Mérignac.
Un premier bilan de l’expérimentation montre combien les Centres Sociaux ont concentré leurs efforts.

Des partenariats locaux ont été instaurés autour de la prévention santé à Coulounieix Chamiers où le transport des retraités est assuré vers l’atelier Asept qui se déroule au Centre Social. Le transport social est déterminant dans la lutte contre l’isolement menée par les Centres Sociaux. Il permet en milieu rural ou urbain, d’accéder aux services et de toucher les plus fragiles.

À Marsac, ce sont des journées d’information santé qui ont lieu, en lien avec les structures d’aide à domicile. Parfois, ce sont des actions destinées à favoriser les liens intergénérationnels. Ainsi, un jardin partagé a été créé à Oloron, dont la buvette est devenue un lieu de rencontre. Parfois, ce sont des échanges de savoir-faire et de la solidarité comme à Mareuil ou à Pau. Enfin, il ne faut pas oublier le rôle des bénévoles, leur travail est une ressource sociale et économique précieuse. À Bordeaux, des livres sont apportés au domicile des seniors ; à Thenon, les bénévoles ont monté un atelier de loisirs créatifs.

2 465 retraités aquitains ont bénéficié des actions des centres sociaux en 2013.

Non seulement le partenariat local des Centres Sociaux sort renforcé, mais il permet de développer des complémentarités d’intervention. Le Centre Social réunit des acteurs variés : Conseil Général, MSA, bailleur social, APF, maison de retraite, CCAS ou CIAS, aide à domicile, ASEPT, CLIC, bibliothèques, etc. offrant ainsi une meilleure couverture territoriale des besoins. Le travail engagé par les Centres Sociaux permet de tisser de nouveaux liens entre familles, aidants, soignants et des réseaux de solidarité se mettent en place.

Depuis que la CARSAT a développé ce partenariat, trois autres Centres Sociaux (Bayonne, La Teste de Buch et Gours) se sont joints aux précédents.

"Ces actions permettent à chacun de rester acteur de sa vie et de la vie locale, d’avoir une utilité et un rôle social en valorisant les parcours individuels et les compétences des retraités" (une directrice de centre social).


Rendez-vous

> La pièce de théâtre "Vieillir, c'est Vivre" poursuit sa tournée en Aquitaine.

Prochain rendez-vous :
- Jeudi 04 décembre 2014 à La Lande de Fronsac (33).

Si vous souhaitez relayer l’information, merci de nous contacter à l’adresse suivante :
wilfried.humez-jansen@carsat-aquitaine.fr.

Tous les rendez-vous de la CARSAT Aquitaine à retrouver sur l'agenda en ligne.

> Salon "Préparer et Bien vivre sa retraite"

En 2015, la CARSAT Aquitaine, la Caisse des Dépôts, la MSA Gironde, le RSI Aquitaine et le CICAS Gironde vous donnent rendez-vous les vendredi 11 et samedi 12 décembre 2015 lors de la nouvelle édition du salon "Préparer et Bien vivre sa retraite" à Bordeaux. Vous souhaitez y participer, consultez le dossier de pré-réservation en ligne.


Nouveautés

> Rapport d’Activité de la CARSAT 2013
Il présente et illustre la stratégie, les activités et les principaux faits et chiffres pour l’année passée. Consultez en ligne...

> Les contacts près de chez vous
Réédition et refonte du dépliant "Bien vivre votre retraite, les contacts près de chez vous". Bien vivre et aides au quotidien sont présents au sein de ce document pratique qui regroupe les contacts utiles en Aquitaine. Pour en savoir plus et télécharger la plaquette, cliquez ici.


question

> Bientôt la Déclaration Sociale Nominative pour les entreprises

Logo DSNLa Déclaration Sociale Nominative, est une transmission mensuelle unique de données sociales, appelée à remplacer d’ici 2016 presque toutes les déclarations sociales issues de la paie.

Chaque mois, via le site net-entreprises.fr, les entreprises procèdent à une transmission unique de données sociales par l’intermédiaire de leur logiciel de paie, permettant ainsi d’assurer les droits de leurs salariés. La DSN permettra également le signalement d’événements comme les arrêts de travail pour maladie, maternité ou paternité ou encore les ruptures de contrat de travail. Un principe gagnant-gagant pour les entreprises et les salariés : plus simple, rapide et fiable.

Notez-le : la DSN sera obligatoire pour toutes les entreprises dès janvier 2016.

Besoin d'en savoir davantage pour passer à la DSN ? Rendez-vous sur www.dsn-info.fr. Vous pouvez également vous rapprocher de votre éditeur de logiciel de paie.
Informez-vous en Aquitaine ! Des réunions d'information seront proposées aux entreprises dans chaque département d'Aquitaine en novembre 2014 par le comité net-entreprises. Retrouvez les dates prochainement sur www.aquitaine-net-entreprises.fr.

> Du nouveau pour vos fiches de paie 2015 sur net-entreprises.fr

L’année 2015 approchant, vous allez bientôt établir les fiches de paie de vos salariés.
Afin de disposer de vos taux de cotisation AT/MP au plus tôt, créez dès à présent votre compte AT/MP sur net-entreprises.fr.

Ce service gratuit vous permet à tout moment de consulter directement en ligne l’ensemble des taux de cotisation AT/MP de tous vos établissements sur 3 ans.

Pour rappel, le relevé de compte employeur listant vos sinistres reconnus n’est désormais plus transmis par voie postale. Rendez-vous donc sur net-entreprises.fr et rejoignez les 10 900 entreprises aquitaines adhérentes au compte AT/MP en ligne.

Le service Tarification de la CARSAT Aquitaine est à votre disposition et répond à toutes vos questions par téléphone au 05 56 11 29 88 ou par courriel à l’adresse : tarification.at@carsat-aquitaine.fr


Lettre d’information adressée aux Partenaires de l’Action Sanitaire Sociale de la CARSAT Aquitaine.
Numéro 4, octobre 2014.
Directeur de la publication : Maria Doumeingts - Rédactrice en chef : Régine Pénicaut-Froin - Coordination, conception et intégration : Wilfried Humez-Jansen.
CARSAT Aquitaine - 80 avenue de la Jallère - 33053 Bordeaux cedex
Email : webmestre@carsat-aquitaine.fr - Site internet : www.carsat-aquitaine.fr
Crédits photos : CARSAT Aquitaine, Thinkstock, Fotolia.fr.
Site de la CARSAT Aquitaine Accès partenaires de l'action sociale