Vous ne pouvez pas lire ce message ? Cliquez ici 
Parlons Action Sociale
Lettre d’information aux Partenaires de l’Action Sociale de la CARSAT Aquitaine - Numéro 6, avril 2016
Les conférences des financeurs

Charles ConselLes personnes de 60 ans ou plus sont aujourd’hui 15 millions, elles seront 18,9 millions en 2025 et près de 24 millions en 2060. A cette date, 1 personne sur 3 aura plus de 60 ans. Cette « révolution de l’âge » est un enjeu majeur pour nos politiques, et la loi d’adaptation de la société au vieillissement entrée en vigueur le 1er janvier 2016, doit y faire face.

Les objectifs poursuivis par la loi :

  • Anticiper la perte d’autonomie.
  • Adapter les politiques publiques au vieillissement de la population.
  • Améliorer la prise en charge des personnes en perte d’autonomie.

Ces objectifs ambitieux sont couverts par des moyens financiers exceptionnels, 700 millions d’euros seront financés par la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA) qui est prélevée sur les retraites, les pensions d'invalidité et les allocations de préretraite. Sur ce budget :

  • 375 millions seront consacrés à la revalorisation de l’APA ;
  • 78 millions bénéficieront au droit au répit des aidants ;
  • 185 millions seront affectés à la prévention de la perte d’autonomie.

Dans ce cadre, la loi a institué pour chaque département, une conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées. >> Lire la suite

Sommaire

> Les Conférences des financeurs

> Des partenariats avec les centres sociaux

> Le bien vieillir fait son show en Aquitaine !

> "Au bout du fil"

> Les ateliers "Bien chez soi"

> Rendez-vous

> Nouveautés

> Le saviez-vous ?


Consultez les archives de "Parlons Action sociale"
www.carsat-aquitaine.fr


Des partenariats avec les centres sociaux

Affiche de la pièceProposer des sorties culturelles, des ateliers mémoire, cuisine, de l’accompagnement, du bénévolat, des échanges intergénérationnels, la liste est loin d’être complète et ce serait sans compter sur le talent des centres sociaux !

Ils sont au nombre de 18 centres rattachés à une fédération, 8 en Dordogne, 5 en Gironde et 5 autres dans les Pyrénées Atlantiques à bénéficier du soutien financier de la CARSAT pour développer des actions en direction des retraités fragilisés.

Les Fédérations sont composées d’un réseau de proximité constitué de centres sociaux très actifs sur la solidarité entre les âges. Ces structures constituent des viviers d’initiatives locales tant en milieu rural qu’urbain. Les centres sociaux sont bien implantés sur les territoires et leur action sociale se construit avec l’ensemble des habitants, quel que soit leur âge, leur situation économique, leur nationalité ou leur appartenance culturelle.

La CARSAT s’est associée aux Fédérations dans le cadre d’un partenariat dans le but d’avoir une meilleure connaissance des populations présentant des risques liés au vieillissement et celui d’unir leurs efforts sur la prévention de la perte d’autonomie.
Le travail accompli par les centres sociaux répond à un ensemble de valeurs partagées :

  • la valorisation du potentiel des seniors ;
  • le respect de l’environnement familial et social ;
  • la lutte contre l’isolement ;
  • le lien entre les générations, etc.

Grâce à l’appui de bénévoles, les centres sociaux apportent ainsi des réponses locales adaptées aux besoins.

Pour mieux faire connaître le partenariat Carsat - Centres sociaux, une journée régionale sera organisée courant 2016, avec pour objet, le partage d’expériences et d’expérimentations sur la thématique du bien vieillir.


Le bien vieillir fait son show en Aquitaine !

Personnes s'étirantDepuis 2013 Raphaëlle Saudinos et son compagnon de route, Mathieu Durand, sillonnent les routes d’Aquitaine pour délivrer un message positif sur le "Bien Vieillir".

Avec pas moins de 14 représentations données dans notre région entre fin 2013 et début 2016, la pièce de théâtre "Vieillir, c'est Vivre !" présente un bilan très positif. Retour sur un événement à forte teneur en bonne humeur.

Acte 1 – Prologue

Créée par la compagnie Cinquième Saison Production, la pièce de théâtre marque l’engagement de la CARSAT Aquitaine et de ses partenaires (MSA, RSI, Mutualité Française, CNRACL, CRCAS et ARS) sur la question de l’avancée en âge. Ici, on ne donne pas de leçon et exit la vision pessimiste, bien au contraire ! Quelle que soit sa génération, on apprend au fil des scènes et au rythme de la musique à tirer profit de ce que la vie nous apporte et à se sentir mieux.

Acte 2 – De la genèse vers le succès

En Aquitaine, près de 8 000 spectateurs ont fait le déplacement pour applaudir les comédiens et se réjouir de la malicieuse prestation du conférencier, Jean Jacques AMYOT. Les séniors ont montré leur intérêt pour les ateliers et conférences proposés par l’ASEPT (Association Santé et Prévention sur les Territoires) et près d’un quart d’entre eux se sont inscrits à un atelier de prévention à la fin du spectacle.

Les messages de prévention comme sortir de chez soi, créer du lien social, retrouver des centres d’intérêt… sont bien reçus par les séniors. Enchantés, ils sont repartis chez eux avec le souvenir d’avoir passé un moment agréable, convivial, instructif et divertissant. Le contrat est rempli !

Acte 3 – Un second souffle national

En 2015, la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) s’est fait écho de cette belle réussite et a souhaité proposer à l’ensemble des CARSAT la possibilité de mettre en place cette action sur leur territoire respectif. Ainsi, le spectacle "Vieillir, c’est Vivre !" s’est déployé sur tout l’hexagone avec près d’une vingtaine de représentations données. >> Lire la suite


"Au bout du fil"

Maison de retraiteLe bonheur est simple comme un coup de fil !
C’est d’autant plus vrai que les retraités qui le souhaitent peuvent être contactés par téléphone, pour avoir un simple échange convivial ou pour participer à un atelier de prévention, le tout gratuitement.

Depuis cette année, pour lutter contre l’isolement des personnes âgées, les évaluateurs ont pour mission de proposer ces 2 formules aux retraités isolés qui ne peuvent pas se rendre à des actions collectives de prévention classiques. C’est l’association loi 1901 « Au bout du fil », créée en 2007 qui a développé ce concept déjà éprouvé avec succès en Ile de France.

Le principe

Des appelants se mettent en relation téléphonique régulière avec le retraité, selon une fréquence décidée à l’avance. Les appels sont émis depuis un centre d’appels, ils sont soumis aux règles de l’anonymat et sont confidentiels.

Les appels de convivialité sont passés par des bénévoles à raison d’un appel par semaine environ.

Les appels correspondant à des ateliers sur la mémoire, la nutrition et le sommeil sont donnés par des professionnels, en partenariat avec l’association « Brain up ». Pour ces derniers, durant 13 séances 10 à 12 participants partagent l’atelier sur la même ligne téléphonique, en téléconférence. Pour cela, chaque participant est appelé à son domicile, écoute, intervient selon son niveau et ses attentes, interagit et profite de l’expérience des autres.

L’inscription se fait par l’évaluateur au domicile de la personne dans le cadre d’une demande d’aide au maintien à domicile. Dans ce cas, le dispositif est totalement gratuit pour le retraité, la Carsat prend le coût à sa charge, dans la limite de son budget.

Les collectivités locales ont également la faculté de solliciter l’association "Au bout du fil" pour la mise en place de ce type d’offre sur leur territoire.

>> Visitez le site Au bout du fil.


Les ateliers "Bien chez soi"

Personnes s'étirantQu’est-ce qu’un habitat durable ? Pourquoi améliorer son habitat ? Comment le rendre confortable, pratique et facile d’accès ? Autant de questions qui trouvent une réponse au sein des nouveaux ateliers "Bien chez soi".

Rester vivre à son domicile est le souhait qu’expriment de nombreuses personnes âgées. Ce maintien est envisageable, dès lors qu’il se fait dans de bonnes conditions.

Mis en place par les caisses de retraite (CARSAT, MSA et RSI) en lien avec SOliHA, les ateliers « Bien chez soi » sont une source de solutions pratiques pour obtenir toutes les informations et tous les conseils pour améliorer l’habitat au quotidien, en le rendant plus confortable, plus pratique et plus économe.

Les ateliers sont animés par des professionnels de l’habitat, des ergothérapeutes, des ingénieurs éco-thermiciens et des conseillers de l’habitat. Ensemble ils prodiguent des conseils, donnent des astuces pour être bien chez soi, faire des aménagements simples, le tout agrémenté par des échanges sur les expériences de chacun. Pour faire de logement un lieu facile à vivre.

Comment s'organise un atelier ?

Une réunion organisée dans une localité permet de présenter l’atelier "Bien chez soi" et ses objectifs. A l’issue de la réunion, l’animateur recueille les inscriptions et programme les ateliers. Chaque atelier comporte 5 modules qu’il est conseillé de suivre en intégralité :

  • Module 1 : pour un logement pratique et confortable avec des astuces pour entrer et sortir de chez soi, circuler, utiliser la cuisine, la salle de bain...
  • Module 2 : les bons gestes et postures au quotidien avec mise en pratique et application dans la vie de tous les jours.
  • Module 3 : les accessoires innovants pour se faciliter la vie avec démonstration d'accessoires pour la mobilité, la préhension, la cuisine, la salle de bain...
  • Module 4 : l'habitat durable avec des astuces et conseils pour un logement sain, respirable, sécurisé, confortable et économe.
  • Module 5 : l'aménagement du logement et présentation des aides existantes : financières, associatives...

Les ateliers sont gratuits pour les retraités et peuvent être proposés partout. Si vous souhaitez mettre en place un atelier logement sur votre secteur, ou vous inscrire à l’atelier, n’hésitez pas à contacter SOliHA dans votre département :

  • SOliHA Gironde 05 56 33 88 88
  • SOliHA Dordogne 05 53 06 81 20
  • SOliHA Landes 05 58 90 17 87
  • SOliHA Lot-et-Garonne 05 53 77 35 00
  • SOliHA Pays Basque 05 59 46 31 31
  • SOliHA Béarn 05 59 14 60 60

>> Téléchargez la plaquette de présentation des ateliers "Bien chez soi"


Rendez-vous

> Forum "J’aide, donc je suis" - mardi 17 mai 2016 à Bordeaux
Comment vivre avec sérénité son rôle d’accompagnant, d’aidant, auprès d’un proche âgé ?

Tel est le fil conducteur de cette journée organisée par le CRCAS Aquitaine (Comité Régional de Coordination Action Sociale des Caisses de Retraite AGIRC-ARRCO), en partenariat avec la Mairie de Bordeaux, l’ASEPT, les CLIC (Bordeaux, Cub Nord-Ouest et Rive Droite), le Conseil Départemental, la CARSAT et la MSA.
Au programme : ateliers, stands et conférences pour mieux s’informer, découvrir les solutions de répit (accueil de jour, vacances...) et de relaxation.

Rendez-vous mardi 17 mai 2016 de 10h à 18h au Marché des Douves, 4 rue des Douves, situé près du marché des Capucins. Entrée gratuite. Pour obtenir le programme et pour tout renseignement complémentaire : florence.velarde@humanis.com

> Mobil'Ainés : marche intergénérationnelle en déambulateur – samedi 21 mai 2016 à Bordeaux
Avec le soutien de la mairie de Bordeaux, l’association "Prendre soin du lien" organise une marche intergénérationnelle pour faire évoluer le regard que la société porte sur les personnes âgées qui se déplacent en déambulateurs. Programme :

  • 14h : accueil des participants Quai Richelieu à Bordeaux et inscription des binômes.
  • 14h30 : Présentation et essai de matériel pour "Marcher assis-debout".
  • 15h00 : Départ de la marche. Animation musicale par Ricochet Sonore.
  • 16h00 : Clôture de la marche.
  • 16h15 : Distribution des récompenses à chacun.
  • 16h30 : Collation offerte.

Rendez-vous le samedi 21 mai Quai de Richelieu Entre la Maison Ecocitoyenne et le Miroir d'eau.
Pour participer, bulletin d’inscription à compléter et à retourner avant le 10 mai.

Tous les rendez-vous de la CARSAT Aquitaine à retrouver sur l'agenda en ligne.


Nouveautés

> Bilan de l’Action Sociale CARSAT Aquitaine 2015
Retrouvez les données de l’Action Sanitaire et Sociale et du Service Social pour l'Aquitaine, le point sur l’année écoulée, des gros plans sur des sujets en pleine évolution, quelques chiffres... Les résultats par département ne sont pas oubliés, ils figureront très prochainement sur notre site.
Consultez le bilan en cliquant sur l'image en dessous:

> Le nouveau site www.pourbienvieillir.fr

Pour Bien Vieillir, le site des caisses de retraite et de l’INPES sur le bien vieillir et le bien vivre son âge a fait peau neuve. Le site se compose de deux espaces :

Un espace pour les professionnels du bien vieillir découpé en 3 sous-rubriques :

  • Analyses : pour trouver des rapports officiels, des travaux menés par des organismes de recherche, des informations en lien avec l’avancée en âge et tout un tas d’outils de veille. Tout pour rester informé sur le bien vieillir.
  • Actions : pour mettre en place des actions en faveur du bien vieillir, trouver les partenaires qui pourront vous conseiller, vous aider et partager leur expérience avec vous.
  • Ressources : toutes les informations utiles à la formation, aux contenus, au montage d’une action et les cursus diplômants.

Un espace pour tous les internautes avec des conseils, des brochures à télécharger, des vidéos, mais aussi sous des formes plus ludiques : des tests, des quiz, des outils pour analyses des habitudes de vie et mesurer la motivation.

Entièrement repensé, www.pourbienvieillir.fr est consultable depuis n’importe quel terminal (ordinateur, tablette, smartphone), alors n’hésitez plus, cliquez !

> L'aide aux retraités en situation de rupture
Nouvelle brochure à destination des retraités autonomes du Régime Général en situation difficile :

  • la perte du conjoint ou d'un proche (depuis moins de 6 mois) ;
  • le placement du conjoint en maison de retraite médicalisée ;
  • la nécessité d'un déménagement pour se rapprocher de la famille.

Une aide momentanée peut leur être accordée pour bénéficier d’une aide chez eux, pour sortir de chez eux, pour prendre soin d’eux ou pour être sécurisé.
Téléchargez la brochure ci-dessous :


question

> Lieux de vie collectifs : appel à projets.

La CARSAT lance un nouvel appel à projets 2016 réservé aux lieux de vie et d’accueil collectifs pour personnes âgées.

Les lieux de vie collectifs s’inscrivent dans la politique de prévention de la perte d’autonomie et d’accompagnement du vieillissement. A ce titre, un soutien financier sous forme de prêt sans intérêt ou de subvention peut être accordé aux structures dont le projet entre dans l’un des axes recommandés. Les structures concernées doivent accueillir des personnes retraitées socialement fragilisées mais relevant des GIR 5 et 6 :

  • Maison de retraite non médicalisée et logement-foyer ;
  • MARPA ;
  • Habitat regroupé ;
  • Accueil de jour ;
  • Foyer d’animation, salle polyvalente, etc.

Pour en savoir plus, consultez l'appel à projets 2016.


Lettre d’information adressée aux Partenaires de l’Action Sanitaire Sociale de la CARSAT Aquitaine.
Numéro 6, avril 2016.
Directeur de la publication : Maria Doumeingts - Rédactrice en chef : Régine Pénicaut-Froin - Coordination, conception et intégration : Wilfried Humez-Jansen.
CARSAT Aquitaine - 80 avenue de la Jallère - 33053 Bordeaux cedex
Email : webmestre@carsat-aquitaine.fr - Site internet : www.carsat-aquitaine.fr
Crédits photos : CARSAT Aquitaine, Thinkstock.
Site de la CARSAT Aquitaine Accès partenaires de l'action sociale