Attribuer des subventions

Appel à projets 2018 en faveur des aidants

La CARSAT Aquitaine et les autres régimes de base lancent un appel à projets pour 2017 destiné à aider toute initiative envers les aidants familiaux dont le rôle est essentiel pour le maintien à domicile des plus dépendants.

Plusieurs types de projets peuvent être retenus :

  • journées d’information ;
  • entretiens ;
  • soutien individuel ou collectif ;
  • solutions de répit, etc.

Attention, il y a 2 dates possibles de dépôt des dossiers : avant le samedi 21 mars 2018 ou avant  le samedi 30 juin 2018.

Développer des projets pour les retraités ou futur-retraités en faveur des AGIL

Des subventions peuvent être allouées aux organismes (CCAS, Communauté de Communes, Conseil Général, Centre Social et Culturel, etc) et associations à but non lucratif qui présentent une Action Gérontologique d’Initiative Locale (AGIL).

Une AGIL est un projet innovant qui répond à un besoin en matière de prévention du vieillissement, d’aide au maintien à domicile ou à la prise en charge de la dépendance des personnes fragiles et âgées relevant essentiellement du Régime Général . Les thématiques les plus variées entrent dans le champ d’intervention des projets :

  •  la prévention de la perte d’autonomie (stimulation de la mémoire, entretien physique, lien intergénérationnel) ;
  •  le soutien des aidants familiaux (groupes de parole, formation) ;
  •  le développement de supports d’information et de communication (n° vert, site Internet) ;

Différents projets ont été soutenus par la CARSAT pour la région Aquitaine parmi lesquels des actions de stimulation de la mémoire, de lutte contre la maltraitance, de transport accompagné, de bénévolat, assistance diverse, etc. 

Les subventions accordées concernent exclusivement les dépenses d’investissement ou de fonctionnement sur une période déterminée d’un an, renouvelée éventuellement. L’octroi d’une troisième subvention peut être étudié dans la mesure où la demande porte sur un projet différent.

Soutenir les structures qui viennent en aide aux personnes malades, handicapées

L'Assurance Maladie intervient dans le secteur sanitaire et social, pour financer des structures à vocation régionale dans les domaines que sont l’aide aux malades, l’aide aux handicapés, les recherches, les études et la formation.

La CNAMTS accorde un budget annuel à la CARSAT pour les actions spécifiques menées par les structures associatives.
Ainsi, en Aquitaine sont actuellement soutenus l’accompagnement de jeunes malades, le soutien aux personnes atteintes de cancers au moment du retour à domicile, l’aide aux personnes atteintes de maladies neuromusculaires, la réinsertion de personnes mutilées de la voix, etc.

Renforcer des partenariats

La Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse et la Fédération des Centres Sociaux ont signé une convention pour coordonner leurs actions en matière de prévention, repérer les besoins et développer des modes d’intervention...

Pour soutenir des CLIC

La CARSAT Aquitaine participe au financement des CLIC (Centres Locaux d’Information et de Coordination) incarnés par des structures publiques (CCAS, Conseil Général, Syndicat Intercommunal, Groupement d’Intérêt Public) ou à but non lucratif, et chargés d’assurer une coordination sur un territoire donné, pour un public de retraités.

Les CLIC assurent des missions de niveaux différents, pouvant aller du plus simple, comme l’accueil, l’orientation, l’information des retraités, de leur famille ou des professionnels, jusqu’à l’évaluation des besoins, l’élaboration du plan d’aide et son suivi.

Ils sont également chargés d’animer le territoire, de participer à des actions de prévention ou des conférences, et de mettre en œuvre les dispositifs d’action sanitaire et sociale de la CARSAT Aquitaine.

Les subventions accordées à ces structures sont autant liées à leur mission et leur rayon d’action qu’à la pertinence et la qualité de leur activité.
La répartition des subventions se fait de la manière suivante :

  •  CLIC départementaux de niveau 1 : participation maximale de 5.000 €.
  •  CLIC de niveau 2 ou 3 couvrant plus de 25 000 personnes âgées : 30.000 €.
  •  CLIC de niveau 2 ou 3 couvrant plus de 15 000 personnes âgées : 20.000 €.
  •  CLIC de niveau 2 ou 3 couvrant plus de 10 000 personnes âgées : 15.000 €.
  •  CLIC de niveau 2 ou 3 couvrant moins de 10 000 personnes âgées : 10.000 €.
  •  Le niveau d’activité du CLIC.
  •  Le degré d’implication dans les nouveaux dispositifs de prévention mis en œuvre par la Caisse.

Pour obtenir une demande de subvention ou pour toute information, devenez partenaire.